COLS DE JUILLET 2018 -EN SLOVENIE

RECIT DE LA RANDONNEE COLS DE JUILLET AUTRICHE ITALIE SLOVENIE

DU 7 AU 14 JUILLET 2018

par Michelle PECOT

SAMEDI 7 JUILLET / Départ matinal pour l’Autriche.

Pique-nique sur une aire d’Autoroute, Maggy et André nous quittent pour raison familiale.
Arrivée à Bruck en fin d’après-midi. Hôtel typique et fleuri. Une  jeune serveuse française facilite nos échanges.
Le soir et la nuit, c’est la fête au village, musique, boisson etc…

DIMANCHE 8 JUILLET / JOURNEE FROIDE

Bruck K ö tschach 111 km, don t 37 de grimpée, 2 650 m de dénivelé
C’est frisquet ; 15 à 16 degrés. Les cyclistes les plus courageux s’élancent pour  pour gravir la route la plus haute d’Autriche : 2 539 m au sommet, 37 km de rudes grimpées. Les autres attendent au col ; il fait 4 degrés. Puis le long ruban se déroule sur des descentes et montées jusqu’au lieu de piquenique. Il est 14 heures, le thermomètre indique 16 degrés, nous pouvons alors sortir les victuailles pour les sportifs affamés.
Il est temps de remonter sur le vélo pour rejoindre Kötschach, charmant village avec des maisons typiques, des prairies et champs de céréales, notre hôtel porte bien son nom : « Locium Bier »car une brasserie est bien présente.

LUNDI 9 JUILLET/  LES TROIS PAYS  

K ö tschach Bled 126 km, dont 15 de grimpée, 1200m de dénivelé
Un « chapeau pointu »est annoncé sur la carte ;   12km de montée, 930 de dénivelé.  Impossible de l’éviter car notre bus ne nous suivra pas. Mais en Autriche la montagne est bien pourvue de remontées mécaniques, il suffit d’ouvrir l’œil.
Au sommet du Nassfeld pass nous sommes en Italie. Descente sur une route étroite puis long plat jusqu’à Tarvisio, une piste cyclable nous conduit jusqu’à la frontière Slovène mais où se trouve le bus ?  Surtout le pique-nique. La faim nous tiraille, la fatigue nous assaille. Il est 14 h 15…
De nouveau piste cyclable bien ombragée, nous traversons la campagne bucolique jusqu’à Jesenice puis une dernière montée (12 % annoncés) et une  descente appréciée jusqu’à l’hôtel ; grand bâtiment fleuri  au bord du lac.

MARDI 10 JUILLET/  LA TOURNEE DES LACS 

Bled Po kl juka , lac de Bohin et retour 80km 900m de dénivelé.
La première partie se déroule dans le parc national du Triglav. Des panneaux indiquent la prochaine coupe du monde de biathlon en décembre 2018 et surtout des dénivelés époustouflants : 12, 14 et 18 % , c’est renversant…
Campagne bucolique, avec champs fleuris et nombreux séchoirs à foin (style étendages) typiques, certains sont recyclés en dépôts de bois, garages, aires de repos…
Nous arrivons au lac de Bohin, petit bijou enchâssé par les sommets. Ici de nombreux touristes, parcs payant et sentier piétons pour aller voir les cascades aux eaux limpides. Pour le retour à Bled, pourquoi ne pas essayer le train ? ici, pas de grèves et c’est typique .

MERCREDI 11 JUILLET / JOURNEE DE REPOS – PLUIE  

Visite de Ljub ljana
Place Presernov : statue du poète Preseren , un de ses vers est repris Pour l’hymne national, église des Franciscains, triple ponts, marché avec des colonnades, pont récent avec cadenas et enfin pont aux dragons (animaux emblèmes de la capitale), château avec ses tours de défense, prisons, expositions et o/e sur la ville. Retour par la cathédrale St Nicolas et ses fresques en trompe-l’œil. Journée bien arrosée….
Le soir jeux de cartes ou alors télévision pour le foot.

JEUDI 12 JUILLET /   LA SURPRISE DES ROUTES 

Différents parcours proposés mais toujours de s dénivelés au – dessus de 1000 m
Bled Mojstrana ; route bucolique mois rude montée (12pourcent) jusqu’à Planina. Nous arrivons à l’auberge en fin de route, l’odeur de cuisine est alléchante, la vue des champignons fraichement cueillis nous éveille les papilles mais ce n’est pas pour nous !  La restauratrice ne nous sert pas à manger ; ce sera pour le diner. Nous descendons par la même route afin d’éviter une portion gravillonnée. Bled et son lac mais la baignade y est réglementée.

VENDREDI 13 JUILLET /   ABSENCE DE ROUGE 

Parcours en direction du Seeberg 126 km 1461 m de dénivelé
Il faut s’habituer à la signalisation routière ; des noms reviennent fréquemment « Bistrica », quelques hésitations et nous voici à Preddvor, là il reste à monter au col pour ceux qui le souhaitent.
En début de journée les routes sont peu encombrées et les villages paisibles mais pour le retour il en est autrement ; routes en travaux et fréquentés sur quelques dizaines de km. Naklo, 2 habitantes nous offre de l’eau et du jus de fruit maison ; discussion sur l’indépendance de la Slovénie en 1991 qui aurait fait 3 morts puis de la guerre en 1995, d’après elles seuls les plus âgées se souviennent de cette  triste période. Retour à Bled avec le groupe emmené par Bernard. Enfin la piste cyclable à Lesce vers la fin du parcours.
Repas succulent avec la truite grillé.
Balade au bord du lac ; présence de musiciens durant la semaine des concerts sont organisés dans un cadre idyllique.

Un grand merci aux organisateurs et à la tous les participants ainsi qu’aux amis de Karla et Cécile sans oublier Olivier qui ont participé à la réussite du séjour.